Les courts par 4 : haute joaillerie architecturale – Mai 2012

Chouchous des golfeurs, les courts par 4 sont trop rarement salués pour la qualité de leur dessin. Les meilleurs d’entre eux s’avèrent pourtant des modèles de finesse et de précision. inspirants ou déroutants, les petits par 4 sont surtout très amusants et nous rappellent que les meilleurs trous sont parfois les plus courts…

La dernière édition du Northern Trust Open, qui se jouait cette année encore sur le mythique parcours du Riviera à Los Angeles, s’est conclue par un play- off à trois entre Phil Mickelson, Keegan Bradley et Bill Haas. Comme dans la plupart des tournois professionnels, les organisateurs auraient pu choisir la simplicité en faisant rejouer le 18e trou jusqu’à ce qu’un joueur se détache. Mais au Riviera, ils ont très justement préféré couronner leur champion sur le fameux n° 10, un court par 4 de 290 mètres qui compte parmi les trous les plus célèbres de la planète golf. Son architecte, l’Américain George Thomas, y a fait la preuve de son génie : une composition parfaite offrant 4 à 5 options de jeu depuis le départ, un véritable casse- tête golfique où les joueurs doivent faire des choix clairs avant d’exécuter des coups parfaits. Espérant remporter le play-off sur un coup de poker, les trois concurrents ont tenté de driver le green. Tous ont manqué leur cible et se sont retrouvés avec une approche pratiquement injouable. La victoire est finalement revenue au plus malin du jour, Bill Haas, qui joua un chip prudent au milieu du green pendant que ses adversaires échouèrent à trop vouloir arracher le birdie. Une fois encore, le petit n° 10 a su se montrer décisif.

JdG76 mai2012 Courts par 4_Page_1 JdG76 mai2012 Courts par 4_Page_2 JdG76 mai2012 Courts par 4_Page_3