Bandon dunes : l’hymne à la joie – Juin 2013

Le long des plages désertes de l’oregon, le paradis des golfeurs s’est trouvé une terre et un nom : Bandon dunes, un resort époustouflant, unique au monde et loin de tout. depuis près de quinze ans, cet ensemble architectural de très haut niveau n’en finit pas d’inspirer golfeurs et designers. Véritable rupture historique, son impact sur l’industrie du golf commence à se faire sentir aux quatre coins du globe.

Peu avant l’inauguration du premier parcours de Bandon Dunes en 1999, qui aurait imaginé qu’une contrée reculée du nord-ouest américain verrait éclore un projet golfique visionnaire que l’histoire retiendra peut-être comme le plus décisif des cinquante dernières années ? Dans un pays jalonné de country clubs bedonnants et ronronnants, voilà qu’on annonçait un programme défiant toute logique. Sur un site isolé, difficile d’accès et au climat rugueux, une équipe d’illuminés bâtissait un resort 100 % golf, ouvert à tous, sans membres, sans immobilier, sans activités annexes, sans hôtel de luxe et sans voiturettes. Brisant toutes les conventions, Bandon Dunes allait démontrer que les golfeurs américains étaient prêts à (re)découvrir le vrai grand golf tel qu’il fut inventé par les Britanniques.

JdG87 juin2013 Bandon_Page_1 JdG87 juin2013 Bandon_Page_2 JdG87 juin2013 Bandon_Page_3 JdG87 juin2013 Bandon_Page_4